Close
Sylvie Vartan et Amanda Lear en guerre, elles sont fâchées à mort à cause d’un homme

Sylvie Vartan et Amanda Lear en guerre, elles sont fâchées à mort à cause d’un homme

Si Sylvie Vartan ne supporte pas Laeticia Hallyday, elle ne porterait pas non plus dans son coeur, Amanda Lear, avec laquelle elle serait fâchée depuis des années.

Ici Paris fait cas de leur inimitié dans son édition du 21 novembre, et les affirme brouillées à cause d’un homme, en l’occurrence Alain-Philippe Malagnac, un producteur qu’Amanda Lear avait épousé à Las Vegas. Il est décédé en 2000 dans l’incendie de leur maison dans le Var. Un véritable traumatisme.

Cette guerre, Amanda Lear en avait parlé lors d’un entretien accordé au magazine «Closer».
«J’étais dingue de lui…Il était vulnérable, attendrissant, intelligent…Cela a duré vingt-deux ans. Je l’ai rencontré le jour de mon premier concert au Palace », a-t-elle confié.
Quelques années auparavant, Alain-Philippe Malagnac était en couple avec l’écrivain Roger Peyrefitte.

L’homme d’affaires fut propriétaire du bar de nuit Le Colony, rue Sainte-Anne, un des premiers clubs homosexuels ouverts sur la rue à Paris, et il a été brièvement producteur des spectacles de Sylvie Vartan.
Et c’est en produisant l’un des spectacles de la mère de David Hallyday, dont il avait voulu relancer la carrière en 1975, qu’il aurait été ruiné.

C’était un show démesuré sur la scène du Palais des Congrès.
« Il a été ruiné par Sylvie Vartan dont il a voulu relancer la carrière. Il a vu trop grand », a indiqué Amanda Lear, qui reproche à l’ex de Johnny Hallyday d’occulter les faits.
« Elle aurait pu être reconnaissante », a-t-elle indiqué.





Laisser un commentaire

Close