Close
Sylvie Vartan dans le désespoir, brisée par mort de Jean-Claude Brisseau (photo)

Sylvie Vartan dans le désespoir, brisée par mort de Jean-Claude Brisseau (photo)

Sylvie Vartan aurait du mal à surmonter la mort de l’un de ses proches, le réalisateur Jean-Claude Brisseau, qui a perdu la vie des suites d’une longue maladie.

Le magazine «Ici Paris» l’affirme en effet brisée par le deuil.

« Même si le metteur en scène était un diable d’homme, elle avait accepté d’être son “Ange noir”. Sa disparition l’a plongée dans le désespoir », a rapporté le magazine people.

sylvie-vartan-desespoir-brisee-par-la-mort-de-jean-claude-brisseau

Ici Paris consacre dans son édition du 15 mai un long article au décès de ce réalisateur auquel la mère de David Hallyday a rendu hommage via sa page Instagram. Sylvie Vartan le qualifie d’homme passionné.

« Était un grand cinéaste, un homme passionné, exigeant, excessif et un ami », avait-elle écrit, allant même jusqu’à qualifier leur collaboration pour les besoins de l’Ange Noir de « vrai bonheur », qui restera « l’un des moments le plus fort de (sa) vie d’artiste ».
Et à en croire, l’hebdomadaire people, elle peine à surmonter cette disparition, surtout que quelques semaines plus tôt, elle perdait déjà un autre complice, un ancien journaliste d’Europe 1, Hubert Wayaffe.





Laisser un commentaire

Close