Close
Sylvie Vartan déchirée par la douleur, une souffrance la ronge

Sylvie Vartan déchirée par la douleur, une souffrance la ronge

Maman de deux enfants, Sylvie Vartan serait déchirée par la douleur, et a ouvert son cœur sur une souffrance qui la ronge.

« Cela m’a chavirée, écœurée, bouleversée. Cela a résonné violemment en moi, ranimé de douloureux souvenirs », a expliqué Sylvie Vartan au Parisien, comme le relaye ce 18 mai le magazine Ici Paris, qui affirme la mère de David Hallyday déchirée par la douleur.

Âgée de 77 ans, pas question d’oublier d’où elle vient et son départ à l’âge de huit ans de Bulgarie, son pays natal.

S’elle est si déchirée, c’est que la guerre en Ukraine, envahie par les troupes russes, a réveillé en elle la douleur de l’exil.

Lorsqu’elle a vu comme tout le monde les images horribles « du peuple ukrainien vivant au quotidien sous les bombes, les torrents de larmes des femmes, la pâleur des enfants, (…) c’était une évidence ». Sylvie Vartan se devait de faire quelque chose et d’apporter sa contribution.

Avec son mari, le producteur Tony Scotti, la chanteuse s’occupe à Los Angeles, où elle est installée, d’un couple d’Ukrainiens et de leur fille.

« J’ai l’impression de me revoir arrivant en France. Cela me déchire. Mais l’aide que je peux apporter calme un peu ma douleur », explique qui a aussi réalisé un EP dont les bénéfices seront reversés à l’Unicef au profit de l’Ukraine. « Sorti le 13 mai en digital et le 27 mai en CD, y figurent Le Bleu de la mer Noire (titre issu de son dernier disque Merci pour le regard), Odessa, La Maritza, Nicolas et le fameux Imagine ».

Laisser un commentaire

Close