Close
Suicide d’Anthony Bourdain : un employé de l’hôtel raconte ses dernières heures

Suicide d’Anthony Bourdain : un employé de l’hôtel raconte ses dernières heures

Maxime Voinson, un serveur de l’hôtel Le Chambard, à Kaysersberg, dans le Haut-Rhin, où Anthony Bourdain a mis fin à ses jours, s’est confié dans un entretien accordé au « New York Times », où il revient sur les dernières heures du compagnon d’Asia Argento.

Il s’agirait d’un acte planifié.

La veille de son décès, le chef américain, révélé au grand public grâce à son émission sur CNN, Parts Unknown, n’était pas descendu de sa chambre pour le diner. Cela avait surpris ses amis.

« Nous avons pensé que c’était étrange. M. Ripert [NDLR : Éric Ripert, ami d’Anthony Bourdain et chef du restaurant Le Bernardin] pensait que c’était étrange. Nous nous sommes dit qu’il était peut-être sorti manger ailleurs. Mais nous ne le pensions pas vraiment », confie-t-il.

C’est le lendemain que son absence a commencé à inquiéter, surtout qu’il n’était pas non descendu au petit déjeuner.

Le réceptionniste est alors monté dans sa chambre. Et là qu’il l’a découvert pendu dans sa salle de bain, avec la ceinture de son peignoir.

Depuis de nombreuses années,Anthony Bourdain souffrait de dépression, et était aussi dépendant à certaines drogues dont la cocaine et l’héroine.





Laisser un commentaire

Close