Close
Stéphane Rotenberg (Pékin Express 2013) hanté par son séjour en Inde

Stéphane Rotenberg (Pékin Express 2013) hanté par son séjour en Inde

Stéphane Rotenberg, l’animateur de « Pékin Express », revient sur ses déboires en Inde où il a été placé en résidence surveillée durant trois jours.

L’animateur vedette de « M6 » a en effet été placé en résidence surveillée en Inde, la première étape de la nouvelle édition de « Pékin Express ».

Les autorités locales avaient pris les candidats et les membres de l’équipe de production pour des espions après qu’ils aient été aperçus avec des téléphones satellitaires dans une région supposée très sensible militairement.

Et si Stéphane Rotenberg a réussi à regagner Le Sri Lanka, trois membres de l’équipe continuent à être bloqués en Inde qu’ils ne doivent « quitter sous aucun prétexte ».

De cette aventure rocambolesque, l’animateur vedette de M6 y revient lors d’un entretien avec « TV Mag », occasion de dresser un parallèle entre l’Inde et le Sri Lanka.

« Le Sri Lanka est un pays magnifique, riche et très coopératif », confie-t-il, précisant avoir très facilement eu « les autorisations de tournage ».

« La machine repart : the show must go on! », se réjouit l’animateur avant d’évoquer l’épisode indien dont il garde un très mauvais souvenir.

« Dans le top 3 des étapes à emmerdes, celle de Chalsa figure en bonne place » reconnaît Stéphane Rotenberg avant de poursuivre : « C’est la première fois que trois de nos gars vont être bloqués et, on le sait, pour plusieurs jours ».

« Les autorités nous disent que « ça va se régler, laisser juste la procédure suivre son cours ». Déjà chez nous, on sait que c’est long, vous imaginez qu’en Inde », fait remarquer Stéphane Rotenberg. « Ils sont libres mais ils n’ont pas le droit de sortir du pays. Nous sommes toujours en contact avec eux. Ils nous manquent », a-t-il rappelé.





Laisser un commentaire

Close