Close
Sophie Marceau face aux drames – sa méthode radicale pour se protéger

Sophie Marceau face aux drames – sa méthode radicale pour se protéger

Après avoir traversé de pénibles épisodes ces derniers temps dont la mort de son père des suites d’une longue maladie, Sophie Marceau est remise d’aplomb. Et elle a précisé la manière dont elle se protège.

L’actrice s’est laissée aller à quelques confidences lors d’un entretien accordé au Parisien, dans le cadre de la promotion de « Tout s’est bien passé », dernière réalisation de François Ozon dans laquelle elle donne la réplique André Dussollier, Géraldine Pailhas, et Charlotte Rampling, ainsi Grégory Gadebois, dont la sortie en salles est prévue au mois de septembre.

La maman de deux enfants a été interrogée sur sa popularité.
« C’est de l’amour. J’en reçois beaucoup, et ça aide à vivre. Si tout le monde pouvait profiter d’un peu plus d’amour. Moi, c’est simple, je me ferme
à la haine, je me fais autruche, je ne regarde pas trop les réseaux sociaux », a précisé celle qui partage la vie de Richard C, un producteur de théâtre.

« On exprime tout et très facilement aujourd’hui, il y a beaucoup de frustrations. Je ne suis pas là pour juger, je comprends, d’ailleurs c’est mon métier de comprendre l’âme humaine. Il y a toujours des raisons à l’agressivité, à la colère. Mais on juge tout le temps, on donne des
notes, ce n’est pas bon, il faut s’en protéger. Ça a l’air très
gnangnan, mais il ne faut pas se perdre dans la haine. On est bien meilleurs quand on est aimé ».

Laisser un commentaire

Close