Close
Sophie Davant partagée entre William Leymergie et un homme, la confidence de Caroline Margeridon

Sophie Davant partagée entre William Leymergie et un homme, la confidence de Caroline Margeridon

Sophie Davant serait partagée entre plusieurs hommes, entre William Leymergie et un homme dont l’identité n’a pas été précisée.

C’est son amie, Caroline Margeridon, l’acheteuse d’Affaire Conclue, l’émission d’enchère de France 2, qui a vendu la mèche.

Elle se confie lors d’un entretien accordé au magazine Ici Paris, à l’occasion de la sortie de son dernier livre, « Libre ! », édité chez Plon.

À la question s’elle était heureuse de la savoir amoureuse de William Leymergie, elle a tenté de brouiller les pistes afin de ne pas commettre une petite bourde, avant de préciser que l’ancien animateur de Télé Matin sur France 2 n’est pas le seul qu’elle fréquente.

« Amoureuse ? J’ai lu ça dans la presse ! », sourit-elle. Elle semble détenir un secret. « William n’est pas le seul homme qu’elle fréquente. Tout ce que je sais, c’est que Sophie mérite d’être heureuse car c’est une fille vachement bien », a-t-elle indiqué.
Outre Closer, Ici Paris avait aussi alimenté leur belle histoire.
«De quand date leur romance ? William Leymergie était marié à Maryline et Sophie était une amie de la famille », rappelait la publication.
Elle en parlait dans son ouvrage, « Tout ce qui nous lie » (éd. Albin Michel).
« J’ai eu le privilège extrêmement rare d’intégrer son cercle familial…et de voir ses enfants grandir et ses petits-enfants naitre ».

À la mort de Maryline, en 2020, des suites d’une crise cardiaque, l’animatrice d’Affaire Conclue aurait sans doute « été d’un précieux soutien ». Peu à peu, ils se seraient rapprochés et les habitants du 7 ème arrondissement de Paris, là où ils seraient installés, « sourient désormais quand ils les surprennent ».

« Sophie et William sont un peu devenus les jeunes amoureux des lieux et l’on s’amuse de les voir tenté de rester discrets sans finalement y parvenir », affirmait Ici Paris qui leur offre sa Une.

Laisser un commentaire

Close