Close
Sophie Davant, mea culpa après une humiliante salve contre ses enfants

Sophie Davant, mea culpa après une humiliante salve contre ses enfants

Confinée dans sa résidence normande en respect des consignes pour enrayer l’épidémie du coronavirus, Sophie Davant semble regretter sa petite salve contre se deux enfants.

« J’ai hâte qu’ils s’en aillent », avait-elle lâché à propos de ses deux enfants, issus de sa relation avec Pierre Sled avec lequel elle est désormais séparée.

« Quand je rentre, le soir, les canettes de bière traînent, il y a des disques partout, des platines de mixage à la place de mes bibelots », disait par ailleurs l’animatrice d’Affaire conclue, qui s’apprête à écrire un livre afin d’éviter de s’ennuyer en cette période de confinement.

Elle déplorait la fumée des cigarettes chez elle, où elle était obligée de s’enfermer dans sa chambre pour ne pas croiser les nombreux copains de ses enfants. Elle n’en pouvait plus.

« C’est insupportable », a lancé celle qui a désormais changé d’avis. Elle le confirme dans Gala.

« On s’est mutuellement protégés parce qu’ils ont eu des activités incertaines concernant la prise de risque par rapport au virus », dit-elle cette semaine dans Gala.
À cause du virus, Sophie Davant serait privée d’eux pendant des mois.
« Ça va être un peu long à gérer », regrette-t-elle.





Laisser un commentaire

Close