Close
Sophie Davant effondrée, son tacle contre Faustine Bollaert, la cause des frictions

Sophie Davant effondrée, son tacle contre Faustine Bollaert, la cause des frictions

À cause de sa notoriété, Sophie Davant, en couple depuis un an après avec William Leymergie, est devenue méfiante, surtout de ses collègues à la télé dont Faustine Bollaert.

« Au fil du temps, j’ai appris à me protéger. Je renifle les gens avant de leur faire confiance », expliquait-elle, comme le rappelle Intimité, qui l’affirme très méfiante. Et cela « s’est accentué » depuis qu’elle partage la vie de l’ex-animateur de Télématin.

La maman de deux enfants, nés de son mariage avec Pierre Sled a déjà confrontée à l’amitié toxique ou intéressée ».
Et depuis, une décision radicale aurait prise, celle de faire le tri dans son entourage.

«Aujourd’hui, je n’ai gardé autour de moi que des amis de longue date, d’enfance », assurait-elle, avant de nuancer. « Et sinon, j’aime beaucoup l’écrivaine Katherine Pancol qui est une sorte de référence pour moi. Elle me suit, m’engueule parfois. Je corresponds aussi beaucoup avec la psychologue Marie de Hennezel. Et ma coiffeuse et ma maquilleuse sont devenues mes confidentes ».

Et elle en aurait profité pour balancer sur Faustine Bollaert, qu’elle considérait comme une rivale.

« Pour le reste, je n’ai pas tellement d’amis dans les métiers de la télé », lançait-elle. « Il y traîne trop de jalousies, de rivalités, de gens surfaits. Alors que j’aime ceux qui sont vrais ».

«  Il n’en fallait pas plus pour rouvrir un dossier épineux. Si Sophie Davant ne cite personne en particulier, cela peut être vu comme un affront à Faustine Bollaert », commente de son côté la publication.
Des précisions ont été livrées sur ces frictions. La femme de Maxime Chattam lui aurait pris sa place 2017.
«Et le côté « bonne copine » et confidente de Faustine Bollaert fait l’unanimité auprès des téléspectateurs. Ce qui aurait été vécu comme un coup dur pour Sophie Davant, qui elle-même avait endossé ce rôle pendant sept ans ».

Laisser un commentaire

Close