Close
Simone Veil souffrait d’Alzheimer selon Ici Paris. Elle ne reconnaissait plus personne

Simone Veil souffrait d’Alzheimer selon Ici Paris. Elle ne reconnaissait plus personne

Ici Paris consacre la Une de cette semaine à Simone Veil, qui a perdu la vie la semaine dernière à l’âge de 89 ans.

Et le magazine people en profite pour nous donner des précisions sur les causes de son décès, assurant dans un premier temps que l’ex ministre de la santé avait été hospitalisée pour des
problèmes respiratoires.
L’ex ministre s’était beaucoup affaiblie.

Elle aurait aussi commencé à avoir les premiers signes de la maladie d’Alzheimer. Elle s’isolait « plus encore de son entourage ».

« Depuis le mois de janvier, la grande dame ne reconnaissait plus personne. Une lente dérive pour cette combattante de la vie, qui cette fois, a perdu le combat contre la mort ».

Plusieurs personnalités lui ont rendu hommage, le cas notamment d’Emmanuel Macron, mais aussi
de Rachida Dati, l’une ses proches, qui écrit un long message sur son Facebook.

« Je viens d’apprendre avec douleur la disparition de Simone Veil. L’intensité de mon chagrin et de ma peine n’exprimeront jamais assez la souffrance que j’éprouve aujourd’hui. Une partie de moi-même part avec cette femme qui a marqué ma vie, qui m’a portée, consolée et sauvée tant de fois », écrit l’ex garde des sceaux.

«Ces combats de vie et bien au-delà ont sauvé tant de femmes, ont sauvé plus d’une fois l’humanité. Simone Veil a été l’honneur de la France, elle incarnait nos valeurs universelles, ces valeurs tous les jours menacées. Elle a fait face avec courage et dignité à tous les obscurantismes, à toutes les barbaries. Les femmes de sa vie, sa Maman d’abord, sa sœur, ne peuvent être évoquées sans émotion, sans pleurer. Elles ont été ses anges gardiens, ses meilleures armes contre toutes les horreurs que Simone Veil a connues », poursuit-elle.

Et de rajouter : «Aucun mot ne peut définir cette femme, cet être si humain qui ne s’est jamais départie de son humanité, de ses sentiments, de ses émotions, de sa dignité malgré la barbarie, les humiliations et les attaques. Par ses combats, par son vécu, Simone Veil a donné un sens et une définition à la vie, la vraie. Comme des milliers de femmes et d’hommes, comme toutes les femmes de ma famille, comme je pense à Maman aujourd’hui, je pleure Simone Veil, avec elle disparaît une des consciences républicaines de notre pays et de l’Europe, comme rempart contre la haine ».

« Je pense à ses enfants, ses petits-enfants, ses belles-filles qu’elle adorait. Je veux leur exprimer mon affection et leur dire que la France est ce qu’elle est, réconciliée, grande, influente, grâce à Simone Veil. La France pleure avec vous aujourd’hui Madame Simone Veil », conclut l’ex ministre.

Laisser un commentaire

Close