Close
Shy’m, grossesse extra-utérine, sa triste révélation (photo)

Shy’m, grossesse extra-utérine, sa triste révélation (photo)

Avant de connaitre le bonheur d’être enceinte, Shy’m a été confrontée à une pénible épreuve l’an dernier. Elle a déploré une grossesse extra-utérine, un drame sur lequel elle brise le silence.

La chanteuse de 34 ans qui a révélé sa grossesse dans les colonnes du Parisien, et via son fil Instagram où elle proposait son clip boy a cette fois livré une autre séquence de sa vie, un épisode dramatique auquel elle a été confrontée l’an dernier.

« Il y a un an jour pour jour, je me suis retrouvée à l’hôpital, le ventre et le cœur à l’envers, en pleine Halloween, en plein GEU [grossesse extra-utérine, ndlr], en plein horror movie », a confié la séduisante brune que le magazine « Public » affirmait au printemps dernier au bord de la ruine.

Si cette grossesse extra-utérine avait été diagnostiquée trop tard, elle aurait pu avoir sur des conséquences très graves sur Shy’m. La trompe dans laquelle l’œuf s’est accroché « peut se rompre et provoquer une hémorragie interne ». Les grossesses extra-utérines sont la première cause de mortalité féminine au 1er trimestre de grossesse.

« Bien que fébrile et ‘à prier’ tous les jours, je ne vois plus mes pieds tant mon ventre est rond », glisse—telle ensuite, avant de confirmer qu’elle ne peut s’empêcher de penser à l’enfant qu’elle a « perdu ».

Si la chanteuse brise le silence sur cet épisode, c’est pour permettre à toutes ces femmes « qui souffrent, se découragent, désespèrent et se battent », de garder l’espoir et leur rappelle qu’elles sont formidables.
« Femmes je vous aime », a-t-elle conclu.

Laisser un commentaire

Close