Close
Sheila se confie sur la douleur de la mort de son fils

Sheila se confie sur la douleur de la mort de son fils

Même traumatisée par la mort de son fils unique, Ludovic Chancel, emporté des suites d’une overdose, il n’a pas été question pour Sheila de se laisser abattre.

La chanteuse était l’invitée de Daphné Bürki sur Europe 1, où elle a expliqué la façon dont elle a réussi à surmonter le drame.

«Quand on voit ma vie, on voit bien que je ne suis pas quelqu’un qui renonce. Il y a des moments… c’est des catastrophes. Mais après, c’est un choix. Soit on s’écroule, soit on continue. J’estime que la vie est faite d’épreuves, plus ou moins difficiles. La dernière que j’ai vécu est juste insupportable à vivre. Mais, c’est que ça doit être mon destin et que je dois en apprendre quelque chose », confie-t-elle.

Perdre un enfant est une « épreuve ultime » et « invivable ».

«C’est juste pas possible, c’est juste impossible à vivre. Ce n’est pas logique. Il n’y a rien qui va. Il n’y a rien qui est acceptable. Donc pour continuer à être droite, sans dire vivre mais être droite, il faut se dire qu’il y a une raison pour laquelle vous avez à traverser ça », précise-t-elle.

« Si ça lui est arrivé à lui, c’est parce que c’était sa route ».
« Traverser ça, c’est juste mourir ou vivre. Moi, je veux vivre », conclut-elle.





Laisser un commentaire

Close