Close
Russel Crowe vire le directeur de son équipe de Rugby

Russel Crowe vire le directeur de son équipe de Rugby

Russel Crowe équipe rugby

Dans la presse sportive australienne on ne parle plus que Russel Crowe, qui vient de mettre un terme au contrat le liant au directeur de son équipe de rugby ‘South Sydney Rabbitohs’.
En 2006, l’acteur hollywoodien et le directeur Peter Holmes avaient repris cette équipe de League de Rugby, mais leurs relations  se seraient détériorées au fils des années. La semaine passée, Russell Crowe  –  après l’échec de son équipe à la League de Rugby australienne  –  a mis à la porte son ancien collaborateur.
Via communiqué, Russell Crowe a précisé ‘Les rumeurs de nos disputes ont été vraiment exagérées. Aujourd’hui le conseil d’administration a applaudi le travail de Peter pour avoir relevé le club, et nous l’avons remercié collectivement pour ses efforts ces deux dernières années.’.

2 comments

  1. Faux ! Peter holmes a Court n’était pas le directeur de l’équipe, il est le co-propriétaire du club avec crowe. Ils ont chacun investi 1.5 millions de dollars australiens pour posséder 75 % des parts. Peter Holmes a Court avait accepté de prendre la charge de Président du club pour 3 ans pour, avant tout, redresser les finances du club (ce qui est fait), alors que le rôle de Crowe était plus celui d’un manager de l’équipe.
    Holmes a Court ne s’est donc pas fait viré par Crowe, que les journalistes s’obstinent décidément à faire passer pour un sale enfoiré. Il laisse simplement son poste de Président comme il l’avait prévu, après avoir déclaré que même s’ils ne sont pas toujours d’accord sur tout, ses relations avec Crowe ne sont pas si mauvaises que les journalistes ont voulu le faire croire et que Crowe est certe quelqu’un d’intense, mais avec une formidable éthique de travail. Il a de plus ajouté qu’il restait au bureau directeur du club… Et juste un détail : Russell s’écrit avec 2 L.

    A part ça, vous avez besoin d’un interprète, pour l’Australien ?

  2. Chantegay says:

    Je souhaite préciser que RusselL prend deux « l » à la fin. Merci d’éviter de faire cette erreur dans les prochains liens.
    De plus, comme l’a justement dit Caco, Russell Crowe est trop souvent l’objet des journalistes peu scrupuleux. Peu etre qu’un jour une star ne se sentira pas harcelée par un de ses « fouilles merde » qui salissent l’image des véritables journalistes, car permettez moi de dire que les paparazzis n’en sont pas pour moi!

Laisser un commentaire

Close