Close
Roselyne Bachelot face à la mort- terrifiante confidence sur le Covid face à Jean-Jacques Boudin (photo)

Roselyne Bachelot face à la mort- terrifiante confidence sur le Covid face à Jean-Jacques Boudin (photo)

Testée positive au Covid le 1er avril dernier, quelques jours après avoir honoré Michel Sardou, Roselyne Bachelot a craint le pire. Il y a des moments, elle a pensé que c’était la fin. Les conséquences de cette maladie sont très importantes.

La ministre de la Culture est reçue ce 23 avril dans l’émission de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV, où elle n’a pas échappé à des questions sur sa maladie.

Et elle ne défile pas. « Les séquelles sont évidemment importantes, je les surmonte », a fait savoir la complice d’Anne-Elisabeth Lemoine dans le cadre de cette émission de radio.

Même s’elle va mieux, sa remise totale est loin d’être effective.
«C’est une maladie qui va durer plusieurs mois. Quand vous pensez en être sortie, car vous n’avez plus de symptômes pendant quelques jours, la maladie revient », précise-t-elle, reconnaissant qu’il y a des moments, elle pensait son heure arrivée.

«J’essaye d’apprivoiser la mort au maximum. Tous les soirs, je me dis que c’est le dernier soir » admet Roselyne Bachelot, qui incite évidemment toutes les personnes en âge de se faire vacciner à le faire.

Laisser un commentaire

Close