Close
Roselyne Bachelot, dialogue avec la mort – Confidence sur son calvaire

Roselyne Bachelot, dialogue avec la mort – Confidence sur son calvaire

Durant sa guerre contre une complication du Covid, qui a gâché son quotidien durant plusieurs semaines, Roselyne Bachelot s’était préparée à la mort avec laquelle il dialogue depuis si longtemps.

La ministre de la Culture en parle lors d’un échange avec les lecteurs du Parisien, où il est notamment interrogé sur le changement opéré en elle après cette épreuve.

« Pendant une telle épreuve, on est toujours en face de son destin, de sa fin. On vit ces moments dans la solitude. J’essaie de dialoguer depuis très longtemps avec la mort », a-t-elle indiqué.

Roselyne Bachelot s’était préparée à la mort. Mais ce qui l’a émerveillée durant cette pénible épreuve, c’est l’engagement des équipes soignantes.
« Quand je les voyais entrer bottées, casquées… Et malgré ce scaphandre de protection, elles arrivaient à transmettre une telle humanité une telle compétence, une telle bienveillance ! C’était extraordinaire », a—t-elle ajouté, évoquant une leçon d’optimisme en cette période marquée par « la violence » et « l’optimisme ».

« C’est pour ça que quand on me demande si je n’ai pas été blessée par certains cris de souffrance du monde de la culture parfois très violents, je ne veux pas me départir de cette bienveillance, je veux être à l’écoute de cette souffrance qui peut amener à certains dérapages, certaines outrances », a-t-elle ajouté.

Laisser un commentaire

Close