Close
Romain Grosjean frôle la mort au Bahreïn – Surprenante confidence de son fils

Romain Grosjean frôle la mort au Bahreïn – Surprenante confidence de son fils

Romain Grosjean a frôlé le pire suite à un accident au circuit du Bahreïn, où sa Haas a été disloquée par un terrible choc avant de s’embraser. Le pilote avait déjà rassuré sur son état.

« Salut à tous, c’est juste pour vous dire à tous que je vais bien, enfin à peu près, a déclaré le pilote F1. Merci pour vos messages, je n’étais pas pour le Halo il y a quelques années, mais je pense maintenant que c’est le truc le plus génial en F1, car sans ça je ne serais pas aujourd’hui là pour vous parler », disait-il dans un message posté sur Instagram.

Et aujourd’hui, il revient sur ce drame lors d’un entretien accordé à TF1.
« Je ne sais pas si on peut parler de miracle, mais oui, ce n’était pas mon heure », a-t-il confié à propos de cet accident. « Je vois ma visière qui devient tout orange, je vois les flammes, je me dis que je ne peux pas finir comme ça. Pour mes enfants, il fallait que je sorte ».

Et s’il a réussi à s’en sortir, c’est en pensant à ses enfants.

« Mon fils de cinq ans m’a dit que j’avais un bouclier d’amour magique, grâce à mes trois enfants, ce qui m’a permis de voler par-dessus la voiture ». Maintenant en sécurité, Romain Grosjean sait qu’un « travail psychologique » reste à faire. « J’ai vraiment vu la mort arriver, insiste-t-il, avant d’évoquer la suite : « C’est une seconde naissance, ma vie sera marquée par ce moment-là ».

Laisser un commentaire

Close