Close
Rohff et Booba « pas des mauvais exemples » selon Kery James

Rohff et Booba « pas des mauvais exemples » selon Kery James

Si les psy 4 de la rime et bien d’autres sont irrités par les clashs entre Rohff et Booba ou entre ce dernier et La Fouine, on ne peut pas en dire autant de Kery James.

En confidence lors d’un entretien avec le Rfimusique dans le cadre de la promotion de son dernier opus, Dernier MC, qui débarque dans les bacs, le rappeur affirme n’être pas dérangé par l’image négative du rap.
Cette image négative a été alimentée par la passe d’armes surmédiatisée entre Rohff et Booba qui nous avait tenu en haleine durant de nombreux mois. Parfois, les clashs ont failli dépasser le cadre de la musique.
Cette image négative est loin de déranger Kery James, déplorant y avoir contribué lui-même.
« Même moi, j’y ai contribué avec l’affaire MC Jean Gab’1, l’affaire Black V-Ner », fait-il savoir, rappelant que dans cette affaire, il ne faisait que se défendre, et que même si sa défense peut être violente ou disproportionnée, il n’a jamais été en position de l’agresseur.
« Cette image, c’est nous qui la donnons. Quand on écoute les paroles, ce qui se dit, on ne va pas se plaindre d’avoir l’image d’abrutis qui aiment la violence et ne respectent pas les femmes. C’est l’image qu’on a, il faut assumer », fait savoir le rappeur, assurant faire son possible pour la changer. « mais on se retrouve vite dans « Le rap, c’est de la merde sauf lui » , regrette-t-il. « Je n’aime pas ça, c’est comme « Je n’aime pas les Noirs, mais lui c’est pas pareil ».





Laisser un commentaire

Close