Close
Renaud méprisé par Michel Polnareff, Benjamin Biolay sort la sulfateuse

Renaud méprisé par Michel Polnareff, Benjamin Biolay sort la sulfateuse

Renaud avait traversé une sale période il y a quelques années. A l’époque, il a été esquinté par Michel Polnareff. Et le phœnix a pu compter sur le soutien de Benjamin Biolay.

Ce soir, le chanteur et comédien de 49 ans est de passage sur Quotidien, l’émission proposée par Yann Barthès sur TMC.

Et il n’a pas échappé à une question sur son conflit avec Michel Polnareff. Et il affirme que les dissensions entre les deux artistes remontent à 2020 après que le chanteur lyonnais, avec Calogero, a dénoncé le comportement de leur collègue avec le patron d’un studio à Bruxelles.

« Il n’a pas été cool du tout avec mon studio préféré au monde, à Bruxelles, Studios ICP, que John, le patron, c’est quelqu’un qui est aux petits soins avec les artistes, vraiment. Il a été très, très méchant », a-t-il révélé.
En réalité, un clash est survenu en 2016 à la suite d’un commentaire humiliant de Michel Polnareff sur Renaud qui traversait une mauvaise passe à cause de ses ennuis de santé. Il revenait tout doucement à la lumière.

« Pour moi, Renaud, c’est une bagnole », avait lancé le chanteur à la chevelure unique au micro d’Europe 1.
Renaud lui avait répliqué.

«Polna­reff, je crois que les gens s’en fo*tent un petit peu, si j’en juge par le nombre de loca­tions pour ses concerts, qui sont annu­lés à tour de bras, ses ventes de disques, qui sont plus que moyennes, avait-il lancé. Moi, j’ai déjà 380 000 pré-commandes. Le single Toujours debout a été vu cinq millions de fois sur Youtube. C’est hallu­ci­nant ».

Benjamin Biolay est aussi monté au créneau.
«C’est plus que fort. Mais moi aussi, des fois, je dis des choses un peu injuriantes sur les autres. Je ne peux pas juger Mr. Polnareff de parler de Renaud. Je peux juste lui dire qu’il y a peut-être moyen de regretter, d’avoir un peu honte ou d’envoyer un mot d’excuse, disait-il. En plus, ça discrédite Mr. Polnareff, qui est quelqu’un d’important ».

Laisser un commentaire

Close