Close
Renaud, addiction à l’alcool, énigmatique réponse de son frère jumeau

Renaud, addiction à l’alcool, énigmatique réponse de son frère jumeau

Au micro de France info, le frère de Renaud, David Séchan, a donné des nouvelles du chanteur, discret ces derniers temps. Il est toujours retranché dans le Vaucluse.

« Il va le mieux possible, voilà ce que je peux dire. Ça va », a-t-il confié à propos de son frère, qui fait montre de discrétion depuis la sortie de son dernier album.

Renaud composerait tant bien que mal avec son addition à l’alcool. Et ce n’est pas évident. Il a frôlé le pire.

« C’était très dur, parce qu’il était un peu muré en plus de la solitude. Il avait besoin d’être entouré mais il était muet », se rappelle le photographe, qui revient sur les difficultés rencontrées à l’époque.

Le Phénix passait son temps en brasserie, où les membres de sa famille venaient le chercher.

« C’était très douloureux. On a vécu un peu difficilement à tel point que je me suis un petit peu éloigné durant cette période, parce que ça m’était difficile », dit-il.

Fort heureusement, il a une faculté de rebondir et à se remettre d’aplomb.
« Il a écrit une très belle chanson, qui s’appelle Fatigué, dans laquelle il met un peu en mots toutes ses désillusions, tous ses combats. Effectivement, il dit que la sagesse ne viendra jamais », a rappelé le frère de Renaud. Toute sa vie, il a milité, que ce soit politiquement, que ce soit pour l’écologie, que ce soit pour des gens qui avaient besoin d’aide, que ce soit pour Ingrid Betancourt pour laquelle il a fait beaucoup ».

« Il l’a fait récemment avec son album Toujours debout, cet album sorti après les attentats et il a fait une tournée absolument énorme avec à peu près un million de spectateurs ». Ils seront au rendez-vous pour la sortie d’un double DVD/CD en collaboration avec l’INA : « Renaud Tatatsin », qui comprend tous ses tubes et une auto-interview.

Laisser un commentaire

Close