Close
« Il avait pitié de moi » : Marine Le Pen évoque sa relation compliquée avec son père

« Il avait pitié de moi » : Marine Le Pen évoque sa relation compliquée avec son père

Sur le plateau de BFM Politique, Marine Le Pen a lancé des petites piques à son père, Jean-Marie Le Pen, qui vient de sortir ses mémoires que la députée du Front National n’est pas sûre de lire.

«Même si je ne suis pas sûre d’apprendre grand-chose car je connais quand même assez bien sa vie », a-t-elle indiqué.
Il faut dire que dans son livre, Jean-Marie Le Pen dédie à sa fille une petite phrase en forme de missile : « J’ai pitié d’elle ».
Cette phrase a été commentée par la politicienne.

«Son livre s’arrête en 1972, j’avais 4 ans à l’époque. Donc à 4 ans déjà il avait pitié de moi, ça prouve que je l’ai ennuyé très tôt, très jeune », se moque-t-elle sur le plateau BFMTV.

Pour l’ex candidate à la présidence de la république, la page est tournée.

« Pour moi la page est tournée, politiquement la page est tournée. Elle est fermée dans mon esprit, je crois qu’elle est fermée dans l’esprit des adhérents du Front national », confie-t-elle avant de s’adresser à son père : « Ce serait bien qu’il l’admette ».





Laisser un commentaire

Close