Close
Raquel Garrido s’explique sur ses cotisations sur le Snapchat de Jeremstar

Raquel Garrido s’explique sur ses cotisations sur le Snapchat de Jeremstar

Raquel Garrido s’est expliquée sur ses prétendues cotisations de retraites non payées, révélées par le Canard Enchainé.

Et la député de la France Insoumise a tenu à mettre les choses au point sur le Snapchat de Jeremstar, son collègue dans « Les Terriens du Dimanches » sur C8.

On vous propose de découvrir une capture de leur échange :

– Raquel Garrido : Alors, mon Jerem, on va en discuter, mais tu sais, d’abord, l’intrusion dans la vie privée, c’est peut-être quelque chose qui est habituel dans le monde de la téléréalité, mais qui n’est pas habituel dans la vie quotidienne et c’est pas forcément justifié. Moi, je suis pas une actrice de télé-réalité.

– Jeremstar : Ah non mais moi j’y suis pour rien, hein, c’est les médias.

– Raquel Garrido : Voilà, donc on peut aussi se défendre. La vérité, c’est qu’il y a beaucoup, beaucoup de mensonges qui sont dits sur moi. Et d’ailleurs, ma caisse de retraite a répondu au Canard enchaîné qui avait balancé des inexactitudes sur moi. Mais moi, j’ai même pas envie de parler d’eux.

– Jeremstar : C’est quand même important de préciser que ta caisse de retraite a fait un démenti, qui n’a malheureusement pas été traité. On préfère le bad buzz, le scandale.

– Raquel Garrido : Bah c’est moins drôle de dire du mal de moi que de dire du mal de ceux qui disent du mal de moi, tu vois, ça demande des neurones et de déontologie de dire que le Canard enchaîné s’est trompé. Mais moi, j’ai de la peine sur le Canard enchaîné. Les vermines, vous connaissez pas le Canard enchaîné.

– Jeremstar : [Éclat de rire] Les vermines, elle a dit !

– Raquel Garrido : Nan, faut pas ?

– Jeremstar : Nan mais j’adore, je me rends compte que la Raquel, elle est ‘Jeremstarisée’.

– Raquel Garrido : Nan mais je l’étais déjà avant, tu le sais très bien. Le Canard enchaîné, c’est une icône de la presse française. Et ça fait un mois qu’ils balancent que des bêtises sur moi. Ça fait cinq fois qu’ils parlent de moi, ça fait cinq fois qu’ils se trompent. Donc bon, comment dire, s’il n’y a même plus le Canard enchaîné, on fait comment ?





Laisser un commentaire

Close