Close
Prince William humiliant, terrible décision contre Andrew, « son vrai père » (photo)

Prince William humiliant, terrible décision contre Andrew, « son vrai père » (photo)

Le prince William se trouve au coeur d’une surprenante rumeur, celle affirmant qu’il est fils du prince Andrew, qui aurait eu une liaison avec la princesse Diana. Et il aurait pris une grande décision.

Woman’s Day revient à la charge et alimente une rumeur déjà ébruitée en décembre dernier par un autre magazine, celle prétendant que son vrai père serait non pas le prince Charles, mais le prince Andrew, censé avoir eu une liaison avec la regrettée princesse Diana.
Pour pondre son bruit de couloir, le magazine australien se base sur les révélations d’un ancienne gouvernante de la famille Spencer, une dénommée Betty Andrews.

Et ses confidences avaient été recueillies pour les besoins du documentaire ‘The Diana Story’. La proximité de la princesse Diana avec son beau-frère aurait intrigué. ‘On pensait qu’elle était mieux avec le prince Andrew’, avait-elle glissé, sans toutefois aller jusqu’à prétendre que Diana avait conçu son fils ainé avec Andrew.

Cette histoire est remise au goût du jour après que le nom du prince Andrew a été cité dans un scandale sexuel, celui de l’affaire Epstein.
Le fils de la reine Elisabeth aurait eu des relations sexuelles à plusieurs reprises avec l’une des victimes, Virginia Giuffre, qui n’était âgée que de 17 ans. Même le nom de Diana a été cité dans cette affaire.

Lorsqu’il a été mis au courant de ce scandale entachant l’image de la monarchie, le prince William se serait mobilisé en coulisse afin que le prince Andrew ne soit pas invité à Balmoral, dans la résidence écossaise de la reine. Le prince Andrew l’aurait mal pris.

3 comments

  1. Dassonville Denise says:

    Test ADN et fini les rumeurs !!

  2. Harmonie says:

    Eh bé, c’est pire que Dallas ! Quel univers impitoyable ! Une famille pas formi, for me, formidable !

  3. SISSI45 says:

    Il n’y a plus qu’à faire des tests ADN et là il n’y aura plus de quoi speculer

Laisser un commentaire

Close