Close
Prince William et Kate Middleton, sueurs froides à Édimbourg, incident évité de justesse

Prince William et Kate Middleton, sueurs froides à Édimbourg, incident évité de justesse

Le prince William, Kate Middleton, ainsi que les membres de la famille royale auraient eu une petite frayeur à la suite d’un événement qui aurait pu avoir lieu à Édimbourg, alors que le cercueil de la reine Elizabeth était escorté jusqu’à la cathédrale Saint-Giles.

Certains ont appelé à huer le prince Andrew impliqué l’an dernier dans un scandale sexuel.

Le second fils de la reine Elizabeth II marchait avec ses frères, le roi Charles, et le prince Edouard, et sa soeur, la princesse Anne, derrière le corbillard.

«Les quatre marchent côte à côte, pas de hiérarchie là-bas, bien sûr, il est le roi Charles III mais il se tient aux côtés de ses frères et sœurs à ce moment-là », a rappelé Angela Levin.

C’est à la cathédrale Saint-Gilles d’Édimbourg qu’eut lieu, le 23 juillet 1637, une émeute contre le culte anglican que voulait imposer Charles Ier roi d’Angleterre et qui déclencha les Guerres des évêques, et au-delà la Révolution anglaise.

Et en marge de ce cortège, un mouvement s’est formé pour s’en prendre au prince Andrew. Un homme a même été arrêté.
Cette observatrice avisée de la famille royale a dénoncé l’incident qui aurait peu avoir une plus grande ampleur.

« Imaginez aller à un cortège funèbre et crier des injures au cercueil et aux personnes en deuil. Très triste. A la limite des malades », a-t-elle relayé sur Twitter.

Ce serait justement la crainte de la famille royale, que les funérailles de la reine Elizabeth II soit perturbé par des incidents similaires.

Laisser un commentaire

Close