Close
Prince Harry trahi par Meghan Markle, relation ambiguë avec un garde du corps

Prince Harry trahi par Meghan Markle, relation ambiguë avec un garde du corps

Dans l’éventualité d’un divorce avec le prince Harry, Meghan Markle risquerait de perdre des plumes. Elle ne pourrait jamais prétendre à la moitié de la fortune du prince Harry, et ne pourrait pas non plus prétendre à la garde de ses enfants. Une infidélité pourrait causer l’implosion de leur couple.

Des rapports supposés compliqués entre les Sussex, il a été question dans les colonnes du magazine In Touch, qui a révélé une violente dispute à Montecito dans leur domaine californien.

Les coulisses d’une dispute ont été dévoilées. Le magazine américain se baserait la révélation d’une source présentée comme très proche.

Alors que le frère du prince William se trouvait dans son bureau, qui serait situé dans une aile isolée dans leur immense villa, il a entendu la sonnerie du téléphone. Meghan Markle aurait oublié d’aller chercher leur enfant à l’école.
«Harry s’est précipité vers la voiture avec Lilibet dans ses bras, a bouclé sa ceinture, et a crié à une Meghan hystérique qu’il voulait un divorce immédiat. L’Américaine ne portait qu’un manteau de soie moulant », faisait savoir un prétendu proche.

Et de laisser entendre que ce jour-là, la duchesse était occupée avec son garde du corps, un dénommé Chris Sanchez, qui aurait quitté leur maison peu après le départ du prince Harry.
De graves tensions sont ainsi alimentées. Mais ce n’est la première fois.
Dans l’éventualité d’un divorce, Meghan Markle ne peut prétendre à la moitié de la fortune du prince Harry même s’ils sont installés en Californie et pour cause !
Celui-ci jouit d’une immunité diplomatique, et en cas de conflit conjugal, les différends se régleraient en Angleterre, où leurs enfants seraient « considérés » comme la propriété du roi.

La prince Diana avait espéré après son divorce avec Charles 35 millions de livres sterling pour son divorce, et aurait même demandé au Premier ministre d’intercéder en sa faveur.

Mais finalement, elle n’a eu que la moitié, en n’ignorant pas que la famille royale pouvait la priver de la garde de ses deux fils. Elle n’était pas en position de force.

Laisser un commentaire

Close