Close
Prince Harry, Meghan Markle, dépression, pensées suicidaires, le coup de grâce à la famille royale

Prince Harry, Meghan Markle, dépression, pensées suicidaires, le coup de grâce à la famille royale

L’une des craintes du Prince Harry était que son épouse Meghan Markle mette fin à ses jours, étouffée par le Palais. Le second fils du Prince Charles brise une nouvelle fois le silence.

Le duc du Sussex s’était en effet laissé aller à quelques confidences dans lors d’une prise de parole face à Oprah Winfrey pour le compte The Me You Can’t See, une série documentaire proposée sur Apple TV. Il s’agit d’une nouvelle production du Prince Harry.

Le mari de Meghan Markle annonce d’emblée qu’il ne cache rien de ses failles, exactement comme sa mère l’aurait voulu.
Ses déboires ont commencé à la mort de Diana alors qu’il n’était âgé que de 12 ans.
Il était réduit à faire ce que le Palais attendait de lui, rapporte Public, qui relaye les confidences du prince.

« J’étais réduit à faire ce que l’on attendait de moi », confie-t-il. «J’aurais aimé m’autoriser un dixième de l’émotion des gens. Ils ne l’avaient jamais rencontrée. Moi, c’était ma mère ».

Son père Charles n’aurait rien fait pour l’aider. Au contraire, il lui a transmis cet héritage empoisonné.
«Quand j’étais petit, il nous disait : «C’était comme ça pour moi, ça le saura pour vous », s’est-il rappelé.
Il a aussi évoqué Meghan Markle et ses pensées suicidaires, alors qu’elle était enceinte d’Archie.
C’était la goutte d’eau. Il était « honteux et en colère de voir sa famille indifférente à la dépression de sa femme ».

Laisser un commentaire

Close