Close
Prince Harry, manipulé et mené par le bout du nez, Meghan Markle décide d’une OPA sur Washington

Prince Harry, manipulé et mené par le bout du nez, Meghan Markle décide d’une OPA sur Washington

Le prince Harry serait prévenu, Meghan Markle ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin, et dans les prochaines années, c’est à Washington qu’elle se verrait. L’héritier Windsor aurait été utilisé pour doper sa notoriété et lui aurait servi de tremplin.

« Venue de nulle part, elle est déjà riche et très avisée lorsqu’elle décide d’une OPA sur la plus prestigieuse des familles royales. Comment épouser un millionnaire, c’est bien, mais comment épouser un prince royal, c’est encore mieux », confie à son propos sa biographe Elizabeth Gouslan, auteure de « Meghan ou le désespoir des princesse, éd, l’Archipel.

Elle se livre à son sujet dans les colonnes de VSD.

« Personne ne peut s’attendre à ce qu’une jeune femme, connue en tant qu’actrice de série B, issue d’un milieu populaire et héritière de siècle de l’esclavage, arrive à la cour d’Angleterre. Son destin est extraordinaire », glisse-t-elle ensuite.

Aux yeux de la journaliste, qui affirme ne pas être dure avec elle, Meghan Markle est une arriviste sans scrupules.
« Et alors ? On a cru qu’elle était naïve, mais il suffisait de regarder son pedigree pour comprendre qu’elle visait l’argent et la notoriété absolue que confrère l’entrée dans la famille royale », a-t-elle expliqué.

Le prince Harry serait prévenu. Son épouse ne s’arrêterait pas en si bon chemin.
« Je la vois bien dans quelques années se rapprocher de Washington et entreprendre une carrière politique aux États-Unis, parce qu’elle aime le pouvoir et qu’elle a des conditions ».

Laisser un commentaire

Close