Close
Prince Harry et Meghan Markle, cruels, de gros bébés, et peu sûrs d’eux, Charles ne retient pas les coups

Prince Harry et Meghan Markle, cruels, de gros bébés, et peu sûrs d’eux, Charles ne retient pas les coups

À l’avenir, le roi Charles et le prince William ne devraient pas retenir leurs coups contre Meghan Markle et le prince Harry. Depuis, le décès de la reine, une étape serait franchie dans cette guérilla familiale.

C’est le rappel du magazine «In Touch », qui perçoit dans les récents déballages sur les Sussex une riposte du Palais aux nombreuses prises de parole impudiques de Meghan Markle et Harry, un avant-goût des attaques à venir.

Tout juste rentrée aux États-Unis après les funérailles de la reine, la maman d’Archie et Lilibet doit essuyer une nouvelle tempête. Ses anciens employés se lâchent dans un livre explosif.

Il est fait référence à Courtiers : The Hidden Power Behind the Crown, signé de la journaliste Valentine Low, qui aurait été autorisée, peut-être par Charles lui-même, à collecter les confidences et les témoignages d’une dizaine d’employés ayant collaboré avec le couple lorsqu’il était installé à Londres.

Et leur point commun, c’est qu’ils sont tous traumatisés, et auraient même fondé une sorte de club qu’ils ont eux-mêmes baptisé « le club des rescapés des Sussex ».
«Quand la reine était en vie, tout le monde voulait la protéger de plus de scandales et de dures vérités », a confié une source proche de la famille royale. « Mais maintenant, tous les paris sont ouverts en ce qui concerne Harry et Meghan ».
Les Sussex sont décrits comme des « patrons cruels, de gros bébés et incroyablement peu sûrs d’eux ».

Laisser un commentaire

Close