Close
Pierre-Jean Chalençon, Christophe Leroy, « perquisition », l’étau se resserre sur le ministre aux cheveux gris

Pierre-Jean Chalençon, Christophe Leroy, « perquisition », l’étau se resserre sur le ministre aux cheveux gris

Du nouveau dans l’affaire des diners clandestins organisés par Pierre-Jean Chalençon. L’enquête suit son cours suite à une perquisition du domicile du chef Christophe Leroy. L’étau se resserre sur le ministre présent.

D’après une information révélée par BFMTV, le domicile du chef Christophe Leroy été perquisitionné, après les révélations de M6 le 2 avril dernier.

Le chef de 57 ans est d’ailleurs le propriétaire du Leroy’s Business Club, un « nid » proche des Champs-Élysées, où des soirées non autorisées aurait été organisées.

Les enquêteurs seraient à la recherche de preuve dans cette affaire médiatisée.
Suite aux révélations de M6, une enquête a été ouverte pour «mise en danger de la vie d’autrui» par le parquet de Paris.

D’après un serveur, un dénommé Bruno, embauché pour la soirée au Palais Vivienne, la résidence de Pierre-Jean Chalençon, une quarantaine de personnes aurait participé à la soirée.

«Vers 20h30, 21 heures, c’est là où vraiment la salle était pleine, je dirais une quarantaine de convives, plus les serveurs – on était 5 -, plus les gens en cuisine », a-t-il détaillé, précisant que des personnalités étaient de ce diner clandestin.

«Je ne suis pas un spécialiste des médias. En plus, j’ai une très mauvaise mémoire. Mais j’ai reconnu directement une personne : un gros animateur qui a bercé mon enfance », a-t-il indiqué. « Il y avait un homme politique ».
«On nous a dit : ‘Attention à cette table-là, c’est un homme politique. Donc faites attention à la manière de servir, de parler ».

«C’est une personne qui a des cheveux gris », a-t-il précisé, assurant qu’il s’agit d’un ministre en activité.

Laisser un commentaire

Close