Close
Philip Seymour Hoffman, 40 doses d’héroïne découvertes

Philip Seymour Hoffman, 40 doses d’héroïne découvertes

Peu avant sa mort, Philip Seymour Hoffman s’est livré sur ses addictions lors d’un entretien avec un journaliste du « New York Post ». C’est le week-end dernier que le corps de l’acteur oscarisé a été découvert dans son appartement new yorkais. L’acteur a été emporté par une overdose.

Les enquêteurs ont en effet découvert à son domicile une quarantaine de doses d’héroïne.
Et quelques jours avant sa disparition, l’acteur a livré ses confidences à un journaliste de « New York Post », évoquant notamment sa toxicomanie en marge du festival de Sundance.

John Arundel, le journaliste qui a recueilli ses confidences se rappelle avoir demandé à son interlocuteur qu’il n’avait pas reconnu « ce qu’il faisait ».
« Il m’a répondu : ‘Accro à l’héroïne' », a-t-il affirmé.

Et lorsque l’acteur oscarisé a retiré son chapeau qui cachait une partie de son visage, il aurait confirmé « avoir intégrer durant plusieurs jours un centre de désintoxication » pour mettre fin à ses dépendances.
« Apparemment, il voulait qu’on sache qu’il était sur la pente ascendante », a commenté le journaliste.

D’après « Page Six », la page ragots du « New York Post », Philip Seymour Hoffman aurait été aperçu ivre dans un bar d’Atlanta quelques jours avant sa mort. « Il n’avait pas l’air bien ces derniers temps, il avait l’air ailleurs », est-il commenté.

Laisser un commentaire

Close