Close
Patrick Poivre d’Arvor, une leucémie foudroyante, son aveu

Patrick Poivre d’Arvor, une leucémie foudroyante, son aveu

Ancien pape du 2O heures de TF1, Patrick Poivre d’Arvor serait confronté à une terrible mal, une leucémie foudroyante. Le journaliste se serait confié sur cette maladie.

« Patrick Poivre d’Arvor, une leucémie foudroyante », annonce le magazine « France Matin » avec en Une Jean-Pierre Pernaut qui quitte à la fin de l’année le JT de TF1 après une trentaine d’années de bons et loyaux services.

La leucémie à laquelle PPDA a fait face remonte en réalité à une cinquantaine d’années.

C’était dans sa jeunesse, et le journaliste en parlait d’ailleurs dans les colonnes de Gala, où il était question non seulement de la mort de ses trois enfants, mais aussi d’une leucémie.

« Etant survi­vant, je pense avoir eu un appé­tit de la vie plus fort qu’un autre », disait-il, en référence à ce cancer, sans toutefois s’épancher sur le sujet.

Patrick Poivre d’Arvor a aussi évoqué la perte de trois enfants.
« La première, Tiphaine, a été victime de la mort subite du nour­ris­son. Au moment de sa nais­sance, comme de sa mort, j’étais en repor­tage, loin, je n’ai pas eu le temps de vrai­ment la connaître et cela résonne comme un regret », avait-il poursuivi.
Le journaliste a aussi perdu Garance dont la maman a été victime d’un accident de voiture à quelques jours de sa naissance.
« Et Solenn, qui mis fin à ses jours à l’âge de 19 ans. Elle souffrait d’anorexie;
« On avait une vraie compli­cité, bien au-delà de la simple rela­tion père-fille. Elle me manque. En même temps elle est là. Dans le cœur de ceux qui l’ont aimée. Et dans cet hôpi­tal, la Maison de Solenn, que l’on a créé en 2004 pour combattre cette mala­die », avait-il confié.

Laisser un commentaire

Close