Close
Patrick Poivre d’Arvor, prédateur, dragueur impénitent, malade, témoignage choc

Patrick Poivre d’Arvor, prédateur, dragueur impénitent, malade, témoignage choc

Après Florence Porcel, deux journalistes dont les identités n’ont pas pas précisées auraient eu affaire à Patrick Poivre d’Arvor, décrit comme un malade, dragueur et prédateur.

Et ses confidences ont été reprises par le magazine « Closer ».
« C’est un prédateur sans conscience, qui sera toujours dans le déni de ce qu’il a fait subir à de très jeunes femmes », déclare cette intime qui se confie sous couvert d’anonymat.

Le comportement de l’ex de Claire Chazal est décrit comme pathologique.
« Ce qui me choque, c’est qu’il se soit conduit ainsi dans le cadre de son travail. Cette impunité hallucinante », a-t-elle ajouté.

Ce propos est partagée par une autre journaliste, qui aurait rencontré PPDA en 2013.

« Le matin du premier jour, il m’avait demandé mon numéro de portable pour pouvoir ‘échanger plus longuement avec moi’. Et dans la foulée, il m’a envoyé un SMS me proposant de le rejoindre dans sa suite », a-t-elle précisé.
Son invitation a été déclinée.

Et après le séjour, l’ancien pape du JT de TF1 est revenu à la charge pour lui proposer.
«De le rejoindre dans sa chambre » afin « pour poser [ses] valises et prendre une douche ». Elle a refusé.

« Vu sa réputation dans le métier, c’était plus prudent, dit-elle. PPDA était bien plus qu’un dragueur impénitent, c’était un malade. »

Laisser un commentaire

Close