Close
Patrick Dupond, ses dernières volontés précisées par sa veuve

Patrick Dupond, ses dernières volontés précisées par sa veuve

La veuve de Patrick Dupond, Leïla Da Rocha, entend mener à bien un projet qui lui tient à coeur, et qu’elle avait envisagé lancer avec son regretter compagnon.

Elle en précise la nature lors d’un entretien avec Femme actuelle.
La directrice d’une école de danse à Soissons entend faire respecter les dernières volontés de l’ancien danseur étoile de l’opéra de Paris, un projet en lien avec la danse.

« Patrick m’a encouragée à mettre sur pied un ‘Junior ballet’ avec la White Eagle Company que l’on a créée », a-t-elle précisé.
Ce projet, ils devaient le faire depuis bien longtemps.

« On voulait le faire depuis longtemps. Je vais tenter de réaliser ce souhait, une fois que j’aurai repris mon souffle », a-t-elle glissé. On avait eu cette idée à deux, mais je sais qu’il restera sur mon épaule auprès de moi ».
Par ailleurs, la chorégraphe aurait aimé que « le gouvernement soit plus présent ».

« Je n’ai eu aucune manifestation de leur part », a confié celle dont le compagnon a perdu la vie des suites d’un cancer des poumons. Mais il a refusé d’en parler. Peu de personnes ont été mises dans la confidence.

«Patrick Dupond a quand même porté le drapeau français pendant trente ans à l’Opéra de Paris », a-t-elle rappelé.

« J’aurais aimé qu’ils se le rappellent. Il a été décoré de l’Ordre du mérite, Chevalier de la légion d’honneur, Commandeur des arts et des lettres… J’aimerais que l’on s’en souvienne (…) J’aimerais que cet hommage existe », a-t-elle conclu.

Laisser un commentaire

Close