Close
Patrick Cohen répond à Daniel Schneidermann dans Libération

Patrick Cohen répond à Daniel Schneidermann dans Libération

Patrick Cohen répond à Daniel Schneidermann, qui défendait l’an dernier l’idée d’inviter sur un plateau de télévision des personnalités comme Tariq Ramadan, Dieudonné, Alain Soral ou encore Marc-Edouard Nabe.

Le journaliste de France Inter lui répond dans un article publié dans « Le Plus du Nouvel Observateur »  après lui avoir répondu dans « C à Vous », le rendez-vous d’Anne-Sophie Lapix sur France 5.

« C’est ainsi que pour avoir osé demander à l’animateur de « Ce soir ou jamais » s’il continuerait à inviter dans son émission les propagateurs de haine que sont Alain Soral et Dieudonné, j’ai été renvoyé à mon parti pris ou à ma religion supposée, les « proscrits » ayant pour point commun d’avoir dit « des choses désagréables sur les juifs, Israël, ou le sionisme », a-t-il écrit, avant de rappeler avoir été pris à partie par Didier Porte suite à sa salve contre Laurent Ruquier auquel il reprochait d’avoir présenté un sketch sur Mohamed Merah dans « l’Émission pour tous », son nouveau rendez-vous sur France 2.

« Dans le même esprit, pour avoir souligné récemment la bêtise et la vulgarité d’un sketch diffusé chez Laurent Ruquier et qui évoquait Mohammed Merah, l’un des comparses du chroniqueur de « Libé », Didier Porte, « rétablit le mot manquant de Patrick Cohen » : juif », écrit-il avant de poursuivre : « Car, c’est bien connu, le juif est fourbe, ses indignations sont sélectives, et ses compassions, purement communautaires ».

« Il se prive d’ »invités intéressants » (pour débattre de quoi ?) « parce qu’ils ont contrevenu à un dogme » (lequel ? la Shoah ou la loi qui réprime sa négation ?) », poursuit-il.
« Bref, voici un juif pris la main dans le sac de son lobby et coupable de « faute professionnelle », regrette le journaliste.





Laisser un commentaire

Close