Grâce à l’influence de sa chère et tendre Clémence, Patrick Bruel semble s’être délesté de quelques kilos. Son visage semble mois rond.

Le magazine Public mettait à l’honneur le chanteur émérite, occasion d’annoncer une très heureuse nouvelle, celle de son futur mariage avec Clémence, une jeune femme de 27 ans, qui travaillerait dans la communication.

De superbes photos sur lesquelles on le découvre dans un restaurant du Lubéron ont été diffusées.
Et ce jour-là, Patrick Bruel, 61 ans, affichait quelques kilos en plus, quelques semblent avoir disparu lors de son récent passage dans un lycée de Montpellier, où il a eu l’opportunité d’évoquer le covid-19, et le confinement, et même de poésie.

Heureux papa de deux enfants, issus de sa relation avec Amanda Sthers, le chanteur a réussi à terrasser cette maladie.

Face aux lycéens, « l’artiste raconte combien la poésie a été une source d’inspiration. Il cite Baudelaire, Apollinaire, et Musset ».
Pour retrouver la forme, celui qui devrait unir sa destinée à celle de Clémence aurait ses habitudes dans un centre de remise en forme à Alicante.

« Alors, au fil du temps, il a appris à gérer et alterner plaisirs de la chair et frustrations », rapportait Closer.
Et d’affirmer que s’il est une chose que Patrick Bruel déteste, c’est de « se sentir lourd ».





Étiqueté dans :