Patrick Bruel, douloureuse rupture, immense « sacrifice » de son ex

Suite à l’implosion du couple formé avec Patrick Bruel, le père de ses enfants, Amanda Sthers s’est un peu oubliée, oubliant son corps, un oubli qui lui a été jeté à la figure lors d’un séjour à New York.

L’écrivaine y revient dans « Paris Match », où elle se livre dans le cadre de la présentation de son roman « Lettre d’amour sans le dire?», (Grasset).
La genèse de son nouveau bébé a été évoqué.

« Elle était en moi depuis très longtemps. Elle est née lorsque
j’étais à New York, en 2012, pour écrire sur la tuerie de Newtown », a-t-elle confié.
Et à l’évoque, elle n’avait pas eu de relation depuis un certain temps. Elle aurait eu du mal à tourner le page du près de ses enfants.

« En me faisant masser les épaules, j’ai été surprise par le contact », a confié l’heureuse maman de deux enfants, issus de sa relation avec Patrick Bruel.
Ce jour-là, en voyant passer « une femme plus âgée », la ravissante blonde a pensé qu’il fallait » profiter de son corps tant que c’était possible ».

« Il m’arrive d’oublier que j’ai un corps, d’oublier de faire l’amour et d’être aimée. Cela a provoqué en moi un réveil des sens », dit-elle. Ce serait un point commun avec les femmes ayant vécu une douleur amoureuse.

?Lettre d’amour sans le dire?», d’Amanda
Sthers, éd. Grasset. A paraître le 3 juin.





Laisser un commentaire

Legossip.net - 2020 - Contact - Mentions légales