Close
Patrick Bruel lâche Ary Abittan accusé de viol, la leçon de Bernard Montiel

Patrick Bruel lâche Ary Abittan accusé de viol, la leçon de Bernard Montiel

Très proche d’Ary Abittan a avec qui il a été repéré l’an dernier lors d’une soirée dans un restaurant parisien, Patrick Bruel et plusieurs artistes vont peut-être prendre leurs distances le temps que cette affaire de viol dans laquelle il est impliquée soit jugée. Il reste gros.

Le seul pour le moment qui lui apporte son soutien est Bernard Montiel. Du côté des autres proches dont Patrick Bruel, c’est silence radio.
Bernard Montiel, qui intervient très régulièrement en qualité de chroniqueur dans Touche pas à mon poste, n’hésite pas à apporter son soutien au héros de la saga «Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu ».

« Ce que je voulais dire, c’est que celle qui est sa compagne depuis deux-trois ans le soutient à fond. Ça, c’est très important. Elle le soutient à fond, envers et contre tous. Elle le dit, elle le clame, elle le soutient et elle n’y croit pas », a-t-il notamment expliqué, avant de renouveler son soutien à l’humoriste, quitte à être menacé de mort. C’était déjà le cas lorsqu’il a salué le retour de Karim Benzema en équipe de France. Bernard Montiel en a l’habitude.

«C’est hallucinant tout ce que j’ai pu lire ! C’est d’une violence incroyable, jusqu’à la décapitation. Décidément, on veut souvent me décapiter », déplore l’animateur.
«J’ai simplement dit que c’est mon ami, que je ne peux pas y croire le connaissant ».

«Maintenant, on n’est pas dans l’intimité des gens, comme j’ai dit hier. Mais là, ça a été d’une violence extrême, c’est hallucinant et ce n’est pas justifié » a estimé Bernard Montiel.
Et de conclure : «Jusqu’au bout, je le défendrai tant qu’on ne m’a pas prouvé le contraire ».

Laisser un commentaire

Close