Close
Patricia Kaas «je suis fragile, plus sensible »

Patricia Kaas «je suis fragile, plus sensible »

 

A l’affiche sur «France 3» de « Assassinée », pour ses débuts de comédienne, Patricia Kaas revient sur cette expérience lors d’un entretien avec le magazine « Télé 2 semaines ».


La comédienne y endosse le rôle d’une maman divorcée, confrontée à la mort tragique de sa fille.
«C’était une magnifique expérience, mais j’ai trouvé ça très difficile. D’autant plus que je ne suis pas mère. Mais j’ai nourri Cathy. Me battre, je sais faire, c’est dans mon caractère », a déclaré Patricia Kaas, qui revient sur son passé douloureux, notamment sur les décès de plusieurs membres de la famille.

«J’ai vécu des choses douloureuses: le décès de ma mère, de mon père et de mon frère. Je viens d’une famille de mineurs, où l’on ne se plaint jamais, où l’on fonce. La tristesse et la colère que je ressentais, je l’exprimais sur scène. On m’a demandé de faire la même chose, mais devant la caméra», confie l’artiste, marquée par ce premier rôle, qui l’a plongée dans tristesse.
«La tristesse ne me quitte pas. Je crois que le tournage m’a rendue plus fragile, plus sensible », confie Patricia Kaas, bientôt de retour sur scène.





Laisser un commentaire

Close