Close
Gad Elmaleh prend du temps de bon temps avec son fils Noé (photo)

Gad Elmaleh prend du temps de bon temps avec son fils Noé (photo)

C’est avec son fils ainé Noé que Gad Elmaleh prend du bon temps, comme il le confirme sur son fil Instagram où il dévoile une photo.

« Sun and Son », a commenté l’humoriste, que le magazine Public affirmait la semaine dernière plus que proche de Charlotte Casiraghi, la mère de son deuxième fils, Raphaël.

Public écrit que « rien n’est fini entre eux » voire que « tout recommence ».

En février dernier, Marie-Claire de son côté s’interrogeait sur les raisons de leur séparation en 2015 après quatre ans de vie commune.
Le souhait de l’égérie de Gucci serait d’évoluer loin de la pression médiatique, et de limiter au maximum ses activités protocolaires.
La pression pèserait aussi sur ses éventuels compagnons. Gad Elmaleh n’aurait pas supporté le regard inquisiteur du palais, croit savoir la publication.

Durant sa relation avec l’humoriste, Charlotte Casiraghi ne «semblait heureuse qu’à l’étranger», où elle pouvait vaquer à des occupations très simples, comme le rappelait à l’époque Public, qui revenait sur un séjour ordinaire à Los Angeles.
«En vacances à L.A, le couple princier squatte les supermarchés, le vrai luxe ?», s’interrogeait la rédaction, en commentaire d’une photo du couple à la sortie d’un supermarché.

‘Une razzia dans les boutiques de luxe sur Rodeo Drive à Beverly-Hills ? Un tête à tête dans un endroit branché ? non tellement banal’, se moquait la publication.
A Los Angeles, ce que Gad Elmaleh et la princesse préfèrent sont ‘les virées au supermarché’, et ‘avec un pré-ado dans les pattes’.
Loin de leur vie luxueuse sur le Rocher, ils savourent ‘la simplicité de la vie d’un roturier : flâner dans les allées des supermarchés, s’arrêter au rayon lessive, hésiter entre le liquide et la poudre pour finalement repartir avec des dosettes’.
Pousser un caddie ‘bien rempli, ils surkiffent’, commentait ‘Public’ avant de relayer ensuite les propos du quatrième acteur le mieux payé de France.
‘Je n’ai pas besoins de prendre un mégaphone pour crier, je veux être simple’, confiait-il, ‘il suffit de l’être’.





Laisser un commentaire

Close