Close
Oprah Winfrey victime de racisme

Oprah Winfrey victime de racisme

La grande vedette de la télévision américaine, Oprah Winfrey, a décidé de partir en guerre contre la maison française de luxe Hermès qu’elle menace de boycotter après avoir trouvé porte close dans une boutique de Paris. Persuadée d’avoir été snobée parce qu’elle est noire par la célèbre boutique du faubourg Saint Honoré lors d’une visite à Paris il y a une dizaine de jours, Oprah va conter sa mésaventure aux millions de téléspectateurs qui suivent son émission, a indiqué une porte-parole de la vedette.



« Oprah a l’intention de discuter de cet incident en direct en septembre lors de la reprise de son émission », a confirmé, en ajoutant qu’elle avait aussi décidé de boycotter désormais cette boutique. Le 14 juin, la vedette milliardaire qui anime depuis plus de 20 ans une émission suivie par quelque 30 millions de téléspectateurs aux Etats Unis et retransmise dans 112 pays, avait trouvé porte close en se présentant avec son entourage vers 18h45 devant la boutique Hermès, qui venait de fermer ses portes. Une hôtesse avait proposé à Oprah Winfrey de revenir le lendemain mais celle-ci avait déjà d’autre engagements, selon la maison Hermès. L’enseigne a exprimé vendredi ses « ses sincères regrets pour tout malentendu que ces circonstances auraient pu causer ». Selon le quotidien New York Daily News, Oprah Winfrey qui a recemment été désignée par le magazine Forbes comme « la personnalité la plus influente du monde », est persuadée qu’Hermès lui aurait ouvert ses portes si elle avait été blanche. « Si cela avait été Celine Dion ou Britney Spears ou Barbra Streisand, elle n’aurait pas été laissée dehors », selon une proche de la vedette. Selon sa porte-parole, Oprah voulait acheter chez Hermès une montre pour une amie, la chanteuse Tina Turner.





Laisser un commentaire

Close