Close
Olivier Véran, virus diabolique, angoissante mise au point d’un spécialiste

Olivier Véran, virus diabolique, angoissante mise au point d’un spécialiste

Alors qu’Olivier Véran, le ministre de la Santé, est convaincu qu’une majorité de la population sera vaccinée contre le Covid-19, un spécialiste Jean-François Delfraissy, le président du conseil scientifique, met en doute cette optimisme, allant jusqu’à évoquer un virus diabolique.

« Les mutants et variants britannique, sud-africain, brésilien et maintenant californien changent complètement la donne », a-t-il assuré sur BFM TV, allant jusqu’à les qualifier « d’équivalent d’une deuxième pandémie ».

Ce spécialiste a même qualifié dans ce fichu virus qui a fait en France plus de 70 000 un « virus diabolique, plus intelligent qu’on ne le pense ».

Seul espoir à long terme : les vaccins, mais ils risquent de souffrir de tensions d’approvisionnement.
Jean-François Delfraissy a même pris ses distances avec le ministre de la Santé.
« Quand Olivier Véran, taxée d’assassin » dans une émission télévisée, imagine une vaccination de toute la population cet été,
Delfraissy rétorque ne pas croire en plus de 40 % d’immunisés à la même époque », a glissé le quotidien.

Pour tenter d’enrayer la propagation les variants de ce virus mortel, une décision a été prise.

« Les voyageurs européens doivent désormais montrer patte blanche — un test PCR négatif — pour entrer sur le sol hexagonal. Un coup de frein qui ne peut être optimal que si l’on sait où et dans quelles proportions le variant se diffuse sur le territoire ».

Laisser un commentaire

Close