Close
Nicolas Sarkozy, « dur au mal », les terribles complexes qu’il a enduré

Nicolas Sarkozy, « dur au mal », les terribles complexes qu’il a enduré

Nicolas Sarkozy n’a pas eu une enfance heureuse, et cela l’ rendu « dur au mal », comme le rapporte « France Dimanche », qui livre des anecdotes sur le mari de Carla Bruni.

Le magazine people nous apprend notamment que celui qui allait devenir président de la république n’avait pas beaucoup de camarades de jeu durant son enfance.

C’est son frère Guillaume, plus âgé que lui de trois ans, qui a un peu joué le rôle de père dans la famille. Il n’hésitait pas à demander à la maitresse si son frère cadet avait « bien travaillé ».

Il faut dire qu’il était habitué aux tableaux d’honneur. Il fera des classes préparatoires et sera diplômé de l’ESTP.

« Cela inspirera une phrase à Nicolas, je suis le nul de la famille », poursuit la publication.
Les deux frères auraient passé leur temps « à se battre ».

Et pour rembarrer celui qui allait devenir président de la république, Guillaume Sarkozy, lui lançait, « Casse-toi petit con ».
« Pas grand, un petit rond, ses camarades se moquent de lui : ’Nicolas, y peut pas courir à cause de ses fesses, elles sont trop grosses ».

Laisser un commentaire

Close