Close
Nicolas Canteloup charge Bertrand Delanoë et DSK

Nicolas Canteloup charge Bertrand Delanoë et DSK

Bertrand Delanoë était irrité dit-on par les imitations de Nicolas Canteloup dans le cadre de ses chroniques sur la matinale d’Europe 1.

Le maire PS de Paris « n’apprécie guère la façon dont il est imité par l’humoriste vedette d’Europe 1 », et juge son ton « homophobe et caricatural » et qu’il a « l’intention de se plaindre auprès du directeur de la radio », affirme le magazine qui citait une source anonyme.
Cette sortie médiatique est loin d’avoir calmé les ardeurs de Nicolas Canteloup qui en a rajouté une couche dans sa chronique du jeudi 13 mai.
« Oui, je sors de mes gonds, je suis en pétard. Je suis très déçu par Europe 1. Je trouve que vos caricatures sont trop caricaturales », lance-t-il, en référence évidemment aux allégations de l’Express.
Julie, la co-animatrice d’Europe 1, répond alors au faux Bertrand Delanoë : « Si on se moque de vous, ce n’est pas méchant, c’est juste pour rigoler. »
Nicolas Canteloup reprend : « Je ne parle pas de ma caricature. Je parle de celle de DSK. Sous prétexte qu’il est hétérosexuel, vous en faites un gros hétérosexuel qui parle, comme un gros hétérosexuel, de cucul et de zézettes. Alors, je dis : attention. Il y a une dérive. C’est de l’hétérophobie. De plus, je vous signale que DSK n’a jamais publiquement avoué son hétérosexualité. »
Bertrand Delanoë a démenti les allégations de l’Express.





Laisser un commentaire

Close