Close
Nicolas Bedos attaque insultante contre Olivier Véran, il ne le supporte pas (photo)

Nicolas Bedos attaque insultante contre Olivier Véran, il ne le supporte pas (photo)

En plein repérage pour son nouveau film, peut-être dans le sud de la France, Nicolas Bedos s’est lâché sur Olivier Véran, le ministre de la Santé, qu’il ne semble pas porter dans son coeur.

L’acteur et réalisateur a commenté une déclaration du ministre sur sa story Instagram.

« Corbillard profite de son diktat sanitaire pour nous glisser qu’il serait préférable de moins boire et moins fumer », a commenté Nicolas Bedos sur ce réseau social.

« Et quand m’explique-tu la façon dont on devrait bai*er, tête de mort », ajoute celui qui est opposé aux mesures sanitaires imposées par les autorités. Son premier confinement n’a pas été apaisé. Celui qui partagerait la vie d’une dénommée Pauline a brisé la folie.

Pourtant, faute de confinement, le coût en vie aurait été très élevé ont estimé plusieurs spécialistes.

« Pour le Covid-19, dont le taux de mortalité est estimé entre 0,3 et 1,3 %, le coût de l’immunité collective par infection naturelle serait très élevé, écrivent-ils. En supposant qu’un seuil d’immunité collective de 50 % soit suffisant, pour des pays comme la France, cela se traduirait par 100 000 à 450 000 décès, et pour les Etats-Unis entre 500 000 à 2 100 000 décès. ».

« Le Parisien » a aussi rappelé une autre incertitude complique l’équation.
La durée de l’immunité après l’infection est encore ignorée. Elle est estimée pour l’instant à quelques mois.

« Si cette protection est de faible durée, elle remet en cause la possibilité d’une immunité collective. Il existe un risque de réinfection, même si très
peu de cas ont été répertoriés. S’agit-il d’un phénomène rare ou courant ? Personne n’est en mesure de le dire ».

Laisser un commentaire

Close