Close
Nathalie Marquay, une « plainte » après le décès de Jean-Pierre Pernaut, des millions en jeu

Nathalie Marquay, une « plainte » après le décès de Jean-Pierre Pernaut, des millions en jeu

Nathalie Marquay pourrait peut-être porter l’affaire devant la justice à la suite du décès de Jean-Pierre Pernaut, non pas des suites d’un cancer, mais d’une fragilité cardiaque, supposée avoir été provoquée par le vaccin contre le Covid.

Cette piste a été évoquée par la comédienne, deux mois avant la disparition du père de ses enfants sur le plateau de TPMP, proposé par Cyril Hanouna sur C8.

«Mon père et mon mari qui se sont fait vacciner en même temps. Et mon père, huit jours après, a eu un zona. Et, malheureusement, depuis janvier, […] Jean-Pierre a fait quatre mini AVC depuis qu’il a fait le vaccin », confiait Nathalie Marquay, actuellement en pleine tournée avec sa pièce de théâtre « Les Tontons Farceurs ».

En dépit de nombreux examens, les causes des mini AVC n’auraient pas été décelés. Et à ses yeux, ce serait le vaccin.

Et la semaine dernière, face aux caméras de RTL-TVi, à l’occasion de sa participation à une opération caritative, elle a rappelé que Jean-Pierre Pernaut a terrassé le cancer des poumons, et qu’à sa disparition, il n’avait aucune terrasse de tumeur. Ce qui l’a emporté, ce sont les douze AVC et des thromboses.

« Jean-Pierre n’a pas compris ce qui se passait, mais je peux vous assurer qu’il n’a pas souffert », a déclaré Nathalie Marquay, qui pourrait suivre les pas de cette jeune femme, Éloïse Soave, reçue dans TPMP, qui envisage des poursuites à cause de nombreux effets secondaires liés au Vaccins.

« Déjà le premier effet qui m’a paru bizarre par rapport à ma première injection, c’était vraiment un goût métallique dans la bouche, de la fièvre, une fatigue générale et des essoufflements importants », a-t-elle dévoilé. Elle a ensuite été atteinte d’une infection bactérienne du rein puis, un mois plus tard, d’un problème cardiaque.

Laisser un commentaire

Close