Close
Nathalie Marquay, cauchemar à Louveciennes, ce projet à l’origine de son déménagement

Nathalie Marquay, cauchemar à Louveciennes, ce projet à l’origine de son déménagement

L’une des raisons pour laquelle Nathalie Marquay a pris avec son regretté mari, Jean-Pierre Pernaut, de quitter Louveciennes, leur résidence aux Yvelines, ce serait non seulement à cause de sa grande superficie, mais aussi pour un projet qui ne passe pas.

Et le nature de ce projet a été précisée par le magazine « France Dimanche» qui relayait un coup de gueule du regretté journaliste star de TF1.
Cette résidence dont quelques photos ont été diffusées est dotée d’un grand parc de 6 000 mètres carrés.

Les enfants du couple, Lou et Tom, ont quitté le domicile familial.
Le projet qui aurait motivé leur départ serait la construction non loin de leur résidence de 89 habitations dont 64 logements sociaux.

Et il a été vécu comme un cauchemar par Jean-Pierre Pernaut et Nathalie Marquay.
«Ce projet implique aussi un véritable massacre », précisait le journaliste.

« Certains élus veulent créer un écoquartier en abattant des arbres centenaires dans un site classé du fait de la proximité d’un monument historique », lançait-il dans Le Parisien. Le monument en question est « l’aqueduc édifié par Mansart en 1685 pour alimenter en eau les jardins du château de Versailles ».

D’après Ici Paris, qui confirme le déménagement de Nathalie Marquay dans une nouvelle priorité à Anthony, celle-ci éprouverait des difficultés à surmonter la disparition de l’homme de sa vie.

« Cette peine qui va revenir à chaque instant : parce qu’elle ne
l’entendra pas rentrer, parce qu’elle ne le verra plus faire son jardin, parce qu’il ne l’appellera plus et que les premiers temps, elle pensera
encore à lui quand le téléphone sonnera », commente l’hebdomadaire.

Laisser un commentaire

Close