Close
Nathalie Marquay briseuse de ménage – cash sur son premier rendez-vous avec Jean-Pierre Pernaut

Nathalie Marquay briseuse de ménage – cash sur son premier rendez-vous avec Jean-Pierre Pernaut

Dans le cadre du Grand Studio RTL, Nathalie Marquay a répondu indirectement aux rumeurs selon laquelle elle serait une briseuse de ménage. Elle est supposée avoir brisé le couple que Jean-Pierre Pernaut formait avec Dominique Bonnet.

Celle-ci est sa première épouse, la mère de ses ainés, Julia (née en 1978) et Olivier (1981).

«J’ai vécu avec ma première femme pendant vingt ans et je l’ai quittée parce que je suis tombé amoureux d’une autre », avait-il confié, sans toutefois préciser l’identité de l’autre.

Il s’agirait peut-être de Nathalie Marquay, mais celle-ci avait affirmé qu’à sa rencontre avec l’ex-pape du 13 heures de TF1, celui-ci était célibataire.

Et au micro de RTL, l’ex-reine de beauté a été cash et revient sur son premier rendez-vous avec Jean-Pierre Pernaut.

« C’est très simple, quand il m’a invitée la première fois au restaurant, c’était à la Tour Eiffel. Je savais que c’était l’homme de ma vie donc je ne passe pas par quatre chemins », a-t-elle indiqué. En raison de la leucémie qu’elle venait de terrasser, elle lui a demandé tout de suite d’avoir des enfants. Pas de temps à perdre.

« Comme j’ai déjà un certain âge, on ne doit pas perdre de temps », a-t-elle déclaré.

Sa confidence a suscité une réaction hilarante de Karine Le Marchand.
«Ce n’est pas Mariés au premier regard, c’est enceinte au deuxième », a-t-elle plaisanté.

«Si j’ai pu lui parler comme ça, c’est parce que je sentais qu’il y avait une étincelle entre tous les deux, et que je n’avais vraiment pas de temps à perdre. Lui non plus, puisqu’il avait déjà 51 ans », précise Nathalie Marquay. «S’il ne voulait pas, il fallait qu’on arrête. Moi, je n’étais pas là pour faire la pom pom girl. J’étais là pour être à côté de lui et être sa femme ».

Laisser un commentaire

Close