Close
Nabilla Benattia, révélation sur sa chirurgie plastique après son accouchement

Nabilla Benattia, révélation sur sa chirurgie plastique après son accouchement

Juste après la venue au monde de son second enfant, Leyann, de son mariage avec Thomas Vergara, Nabilla Benattia aurait recours à une chirurgie esthétique.

La séduisante blonde a goûté le 5 juin une nouvelle fois aux joies de la maternité. Son petit trésor est né à Paris.
Des coulisses de cet heureux événement, il en est question dans les colonnes du magazine Public, dans son numéro daté du 10 juin.

« En fait, cela cache aussi une autre réalité : celle des papiers. Accoucher en France permet à l’enfant, grâce au droit du sol, d’être automatiquement français », indique la publication dont le propos est cependant mis en doute. Une naissance en France ne garantit par la nationalité française, à moins que le père ou la mère y soit né. Les enfants de Nabilla sont quant à eux français par le droit du sang. Ils sont français quelque soit leur lieu de naissance.

« Le droit du sol offre la possibilité à un enfant né en France de parents étrangers d’acquérir la nationalité française à ses 18 ans sous certaines conditions : résider en France à cette date, et y avoir vécu pendant une période continue ou discontinue d’au moins cinq ans depuis l’âge de 11 ans », a précisé un site spécialisé.

« Du coup, pas la peine de s’infliger les tonnes de formalités administratives qu’une venue au monde à l’étranger impose afin de faire reconnaître son enfant, de l’acte de naissance à la carte d’identité », indique cette fois l’hebdomadaire.

Et à la suite d’une liste d’avantages à accoucher sur le sol français, on apprend que Nabilla Benattia aurait droit aux «  meilleurs chirurgiens plastiques », et le sien serait un Ukrainien.
Ce spécialiste « était présent le jour de l’accouchement à Paris ! C’est même lui qui a posté la toute première photo de Leyann, en blouse bleue. Pourquoi était-il là ? Certainement afin de s’occuper du ventre meurtri de sa patiente. Pour lui également, le déplacement était plus pratique ».

Laisser un commentaire

Close