Close
Mylène Farmer, un tendre hommage à Jean Rochefort, un être aimé

Mylène Farmer, un tendre hommage à Jean Rochefort, un être aimé

Dans une lettre publiée par «Le Point», Mylène Farmer a tenu à rendre hommage à Jean Rochefort, emporté le 9 octobre dernier des suites d’une maladie.

«Cher Jean, Chaque jour, depuis des années, je monte quelques marches et je croise votre regard : un livre, votre visage sur sa couverture, posé au milieu d’oeuvres d’art… vous êtes assurément une oeuvre d’art. Chaque jour je regarde cette autre photo sans cadre posée sur un cadre… de vos pieds… de votre bas de pantalon jaune poussin, de vos chaussettes jaune, rouge et noir avec des pois et des rayures, des chaussures noir et blanc d’une autre époque.

Et c’est aussi une oeuvre d’art. Respirer votre rire est un médicament, se taire et vous écouter un voyage, entendre vos silences un pèlerinage. Un jour, Charlotte, votre Charlotte et mon amie aussi, a réalisé un rêve, le mien, celui de vous rencontrer. Depuis ce jour je pense à vous comme on pense à un proche, à un être aimé. Depuis nous avons partagé des gâteaux, des éclats de rire, des effondrements, notre peur de la Grande Faucheuse (qui, elle, se moque bien des oeuvres d’arts…). J’ai deux lettres de votre main, mon trésor. Vos mots… que j’adore… Parce que vous êtes amoureux de l’autre, parce que vous êtes amoureux de la sincérité (celle qui n’échappe qu’aux vaniteux), vous êtes l’irrésistible. Vous êtes l’unique et l’irremplaçable. Là vous me diriez volontiers : ‘Arrêtez Mylène, vous me faites rougir !’ Mais voilà… Le jour décroît ; la nuit augmente, souviens-toi ! Vous me manquez déjà. Vous nous manquerez, c’est ça… », écrit-elle.

Cette semaine, Ici Paris revient, on le rappelle, sur la mort de Jean Rochefort et en dit un peu plus sur les circonstances de son décès.

Pour l’hebdomadaire people, l’acteur luttait depuis un an contre la maladie.

En proie à des problèmes digestifs, «il a été opéré en août de cette année à l’hôpital Saint-Joseph à Paris », fait savoir dans un premier temps le magazine people, souvent très bien informé.

« Certains parlent d’ablation de la vésicule biliaire, une version démentie par son agent.
Après plusieurs mois de convalescence, « il y aurait récidive et l’on évoque cette fois un cancer », indique la publication, qui fait état d’atroces souffrances.
Jean Rochefort aurait souffert le martyre.





Laisser un commentaire

Close