Mylène Farmer, ses pires cauchemars racontés par Pascal Nègre

Le cauchemar de Mylène Farmer est que personne ne l’écoute affirme Pascal Nègre, le patron d’Universal, qui a livré ses confidences dans les pages de « Télé 7 Jours », où il évoque la personnalité complexe de la chanteuse.

« Mylène est forte et fragile à la fois », confie le patron d’Universal, qui avait interviewé Mylène Farmer en 1984, à l’occasion de la sortie de son disque « Maman à tort ».
A l’époque, Pascal Nègre officiait comme animateur sur une radio libre de banlieue.
« C’est un personnage complexe, authentique entre pudeur et rire. Et quelle bosseuse, elle écrit ses textes et elle a une oreille incroyable », rappelle-t-il.

« Elle navigue entre certitude et doute. Le doute est pour elle un moteur étonnant. Chaque nouvel album, c’est comme si c’était le premier. Idem pour les tournées », fait-il savoir.

« En 2009, avant de mettre en vente les billets pour le stade de France, je l’ai eu au téléphone. Elle me raconte qu’elle fait des cauchemars, elle monte sur scène et le stade est vide. Après avoir mis en vent les billets, en 45 minutes, c’était complet », raconte le président d’Universal avant de poursuivre : « Je la rappelle le lendemain, elle me dit, mon public est génial, quel cadeau. Je rétorque : Vous dormez tranquille maintenant. Non me répond-t-elle, mon cauchemar maintenant, c’est : je suis sur scène, la salle est pleine, mais personne ne m’écoute ».
« Voilà, c’est une artiste, c’est quelqu’un qui sait que rien n’est acquis. Elle ne réalise pas totalement son statut de star », a-t-il conclu.





Laisser un commentaire

Legossip.net - 2020 - Contact - Mentions légales