Close
Mylène C gênée pour Eric Zemmour, complexé, la haine de soi, sa personnalité décortiquée

Mylène C gênée pour Eric Zemmour, complexé, la haine de soi, sa personnalité décortiquée

Même si Mylène C, la femme d’Eric Zemmour, ne partage plus le quotidien de son mari comme le révélait le magazine Closer, elle garderait une certaine estime pour le père de ses enfants, l’homme qui a partagé sa vie durant une quarantaine d’années.

Il serait vulnérable, fragile, et complexée par ses origines berbères.

C’est le propos non seulement de l’Express, mais aussi de deux religieuses invitées de C à Vous, l’émission présentée par Anne-Elisabeth Lemoine sur France 5.

« Eric était un garçon timide, mal à l’aise avec les femmes, qui se rêvait énarque ou auteur chez Gallimard. Zemmour prendra bientôt toute la place, défendant la prédation masculine sur un plateau de télévision low cost, et invitant au sursaut de l’homme occidental contre le grand remplacement islamique à longueur de pamphlets », a rapporté l’Express, qui fait état des complexes de celui qui partagerait la vie de Sarah Knafo, sa conseillère.

Cette analyse est partagée dans C à vous sur France 5 par deux femmes religieuses dont Kahina Bahloul, qui se déclare la première femme imam en France. Elle d’origine juive et catholique par sa mère et a hérité de l’islam soufi de sa famille paternelle.

« Éric Zemmour est complexé par ses origines, de son histoire, je pense », a-t-elle expliqué sur le plateau de cette émission. « Zemmour est un mot berbère, et il a tendance à oublier et à parler de cette idée de franciser les prénoms musulmans», a expliqué ensuite l’imam, déplorant que l’ancien polémiste de C News « instrumentalise la religion ».

Emmanuelle Syboldt, une pasteure, s’est aussi confiée sur la personnalité du candidat putatif à la présidence de la République.

«Ma réaction, c’est de me dire : ‘Pourquoi cet homme ressent-il autant de haine pour tous ceux qui l’entourent et pour lui-même ? », se demande-t-elle. « C’est la haine de soi. Il projette la haine de lui-même sur les autres ».
«Je me dis, comment peut-on être aussi malheureux pour vouloir autant de mal à tout le monde », s’est-elle interrogée.

Laisser un commentaire

Close